mardi 28 août 2007

Du choix de la chanson sous la pluie

Ce soir, l'orage gronde, la pluie bat, les eclairs illuminent le ciel comme en plein jour.

Par consequent, il est inevitable que les 300 longues secondes qui me separe de mon antre, a l'abri de l'air et de la lumiere, vont laisser le temps a notre plus precieuse molecule d'alourdir considerablement mes vetements.

Et je ne me suis trompe que sur un seul point. Ce ne sont pas 300, mais 30 secondes qu'il a fallu pour que je me retrouve trempe jusqu'aux os.

Heureusement, c'etait evident. Par consequent, autant en profiter. La fraicheur de l'eau, le matraquage des gouttes, la contemplation des "vagues" qui se forment a cause du vent lorsque la pluie tombe, la rendant plus changeante et plus synchrone qu'un banc de poissons. N'est-ce pas la une sensation agreable ? (du moins, lorsqu'on sait que quelques minutes plus tard, on sera de nouveau au chaud et au sec). Parfois, je me demande si je n'apprecie pas cette sensation encore plus qu'Olivier.

Mais l'exercice demande un protocole quasi-militaire :
* Protection des lunettes
* Protection du sac a dos contenant l'ordinateur
* Choix de la musique

Aaaaaah ! Nous voici arrive au point crucial du "drill", le choix de la musique.
Beaucoup de parametres entrent en jeu comme la force de la pluie, la densite surfacique des gouttes ou encore le taux de salinite de l'eau et l'age du Capitaine !
Mais le plus important est evidemment, l'humeur du moment.

Mon humeur presente me fit pencher vers une musique orchestrale vive, dynamique, faite de percussions intenses, de cloches tonitruantes et d'envolees dans les aigus. Bref, une musique qui "pulse" avec classe, la splendide Swift Horse (piste 27 de Shadow of the Colossus).

Et la, ce sont 5 minutes de pur bonheur, litteralement lave par l'eau de pluie, par l'eau de la-haut.

2 commentaires:

Houcine a dit…

Mais bon, sachant comment ton sac est remplie, y a pas eu trop de dégât ? :D

sseb22 a dit…

Attends, j'ai un sac Eastpack, moi mOssieur !
C'est resistant, ces petites betes.