vendredi 27 juillet 2007

Du feu d'artifice de Wakoushi

Etrange et inhabituel, ce sont les mots qui me viennent a l'esprit pour qualifier ce feu d'artifice.

Places a cote de la terrasse d'un cafe du campus, nous pumes assister au spectacle assis aux premieres loges. Un terrain militaire vide permettant d'eviter les batiments qui nous boucheraient la vue.

Mais le deroulement de ce feu d'artifice est particulier, meme au Japon : quelques fusees sont lancees, pendant 30s a 1min, puis .... rien.

Pendant presque 10 min, pas un feu, pas une fusee, meme pas un petit petard. Bien que trouvant le spectacle tres court, nous retournames a nos occupations quand, soudain, sans crier ni gare ni "attention a la brulure au 2e degre", ca repartit de plus belle.

Le CHOC !

Et rebelotte, 1min de feu d'artifice puis 10 min de silence. Tout ca pendant presque 2h.

Meme le Grand Final, ou plutot les Grands Finaux, est organise de la meme facon !
Plein de fusees puis plus rien, et a nouveau plein de fusees.

Plusieurs hypotheses peuvent expliquer ce phenomene etrange :
Les artificiers doivent recharger les fusees pendant 10 min.
Ou alors, ils ont leur pauses syndicales (au Japon, peu probable :O)
C'est un feu d'artifice organise par un temple donc les moines passent peut-etre 10 min a retablir l'harmonie de la Nature detruit par la minute de feu d'artifice.
Ou encore, ils veulent surprendre les gens et attendent le moment ou tout le monde a oublie et regarde ailleurs pour en remettre une couche !

2 commentaires:

Lora a dit…

"C'est un feu d'artifice organise par un temple donc les moines passent peut-etre 10 min a retablir l'harmonie de la Nature detruit par la minute de feu d'artifice."

MDR !!!
c'est encore l'explication la moins bizarre lol.

sseb22 a dit…

Il faut penser a toutes les eventualites !

peut-etre etaient-ils en train de se battre avec les tanuki, kitsune et autres kodama pour nous faire le feu d'artifice et c'est pour ca que ca prenait du temps